Aller au contenu principal

 

PADESS

PADESS.png


Nom du Programme                     Programme d’Appui au Développement Economique et Social du Sénégal (PADESS)

Date début exécution                   01/02/2017

Financement du Programme      - Gouvernemen du Sénégal 150 000 000 FCFA  ( 228 674 € )

                                                       - Coopération Italienne     11 479 247 500 FCFA   dont : Subvention : 1 639 892 500 FCFA  Crédit : 9 839 355 000 FCFA 

Régions d’intervention                Dakar, Kaolack, Sédhiou

 

Composantes du programme                                                                                                                                                                   

Composante 1 : Amélioration de l’accès des groupes vulnérables aux services sociaux de base ;
Composante 2 : Soutien et le financement des activités génératrices de revenus des femmes et des groupes en situation de vulnérabilité ;
Composante 3 : Appui au développement et à la consolidation des PME ;
Composante 4 : Appui au pilotage stratégique, institutionnel et au dispositif de suivi-évaluation et de coordination.

 

Cadre de résultats du Programme

Impacts attendus : Une contribution à la réduction de la pauvreté par le soutien à l’autonomisation socio-économique des groupes plus défavorisés et le développement économique local durable.
Résultats attendus :

Effet 1. L’accès aux services socio-sanitaires est amélioré dans les zones d’intervention des jeunes et l’amélioration des services sociaux de base avec une approche intégrée ;

Effet 2. Les activités génératrices de revenu et de formation sont réalisées en faveur des femmes et des groupes en situation de vulnérabilité ;

Effet 3. Le soutien au développement des PME effectué et favorise l’émersion fiscale, la formalisation et l’emploi social ;

Effet 4. Les capacités techniques des acteurs institutionnels du Ministère de la Femme, de la Famille et du Genre en matière de stratégie de protection sociale et développement économique local sont renforcées.

 

Axes stratégiques d’intervention

Consolidation des acquis du PIDES :

Mise en place d’un dispositif institutionnel et communautaire d’accompagnement des porteurs de projets à travers les Plateformes Techniques Opérationnelles (PTO) et les APDC.

Opérationnalisation de la stratégie de financement du PIDES en partenariat avec les SFD de proximité ;

Accompagnement des groupes cibles dans la formulation, l’élaboration, la formation des bénéficiaires et le suivi de leurs projets d’AGR dont 1411 projets financés pour un montant global de 1 409 476 939 FCFA ;

Réalisation d’activités de promotion de l’autonomisation des femmes à travers la sensibilisation et la formation sur des thématiques telles que : leadership, pouvoir de négociation, participation politique, droits, violence basée sur le genre, etc.

Réalisation et/ou réhabilitation et équipement de 13 infrastructures de base (écoles ou structures sanitaires) d’un coût global de 275 354 578 FCFA pour améliorer l’accès aux services sociaux et libérer le potentiel socioéconomique des groupes vulnérables en particulier des femmes et des jeunes ;

Création d’un système des services intégrés de développement économique et social à travers les CIDES Pikine et Saloum ;

Mise en place de centres de promotion et de protection des droits des femmes à travers les Boutiques de droit de Pikine et Kaolack ;

Appui à la planification locale.

 

Changement d’échelle dans une perspective de développement économique local (DEL) à travers :

Mise en place d’un dispositif institutionnel et communautaire d’accompagnement, de coordination et de suivi des activités du programme au niveau de chaque région prioritaire d’intervention à travers la Responsabilisation des communautés à la base, de la société civile, des organisations socioprofessionnelles et des structures déconcentrées de l’Etat dans la mise en œuvre des interventions ;

Amélioration de l’accès aux services sociaux de base avec la construction/réhabilitation de et équipement de 47 infrastructures de niveau intermédiaire (écoles, centres d’éveil communautaires, Postes de santé, foyers de Femmes), pour un montant de 2 444 728 958 FCFA HT et un montant prévisionnel de 433 000 000 FCFA HT pour les équipements ;

Développement de systèmes de services intégrés du territoire et l’animation économique et territoriale ;

Accompagnement des femmes, des jeunes et des familles pour leur autonomisation socioéconomique et leur émergence à travers d’une part la mise en œuvre de programmes de transferts sociaux (bourses et actifs économiques)  et d’autre part le financement d’AGR, de MPE et de PME articulé à la Valorisation du potentiel économique local selon une perspective de genre pour un montant global de 5 165 000 000 F CFA ;

Promotion, Soutien et Diffusion de l’innovation à travers l’Appui à l’entreprenariat et à l’innovation technologique dans une perspective de développement économique local 

Pilotage stratégique à travers la mise en cohérence et la coordination des interventions avec les référentiels nationaux de politique économique et sociale, notamment le PSE, la SNPS, l’INPS et la SNEEG ;

Recherche, Développement/Renforcement d’Alliances et de Partenariats.

Bénéficiaires : Femmes, Jeunes et Groupes vulnérables, PME/PMI, Organisations Paysannes (OP), les Groupements de femmes, les Groupements d’Intérêt Economique (GIE) etc.